La Croix Rousse
Cette promenade a été construite autour des 8 ouvrages des Six Compagnons dont les aventures et intrigues se situent à Lyon.

Dans les pas des Six Compagnons sur les pentes de la Croix-Rousse 2

1/        Le gros caillou

La seule référence faite au gros caillou et à sa bande, se trouve dans «  les Six compagnons de la Croix-Rousse » page 42 :

« Les autres nous appellent la bande du gros caillou… mais tu ne sais peut être pas non plus ce qu’est le gros caillou ?
Sur le boulevard de la Croix-Rousse, cette curiosité de Lyon, une énorme pierre transportée là, paraît-il, par les glaciers des Alpes, il y a des milliers d’années.
Il nous arrive souvent de nous donner rendez-vous, pour jouer au ballon ou faire du patin à roulettes ».

Après, les lieux de rendez-vous seront « la caverne » et « le toit des canuts ».

Proche du gros caillou se situe la place de la Croix-Rousse.
Dans les six compagnons et la princesse noire ; « un manège installé pour les fêtes »

 

2/        Le toit des canuts

            Dans  « Les Compagnons de la Croix-Rousse »,

Page 38 : « Une petite place, plutôt une terrasse. On a une vue formidable sur la ville.
Les canuts du quartier, venaient là pour bourrer une pipe.
C’est pour cela qu’on l’appelle le toit des canuts. Un petit tertre bordé d’une murette ».

Page 85 : « Au lieu de jouer sur le boulevard ou se réunir sur les toit des Canuts… ».

            On le retrouve cité dans presque tous les ouvrages comme lieu de rendez-vous.

Dans « Le piano à queue » page 15, « une terrasse qui domine la ville »  puis page 32 « après la classe, je les rejoindrai sur le toit des canuts ».

 

Dans « L’homme au gant » page 65, « nous nous étions donné rendez vous sur une sorte de terrasse qui domine la ville et qu’on appelait le toit des canuts », puis page 73, « Du toit des canuts, la bande descendis vers la caverne »Dans « Les Six Compagnons se jettent à l’eau », « du toit des canuts ils descendent vers la rampe des pirates ».

lyon
gros cailloux
suite de la ballade
retour accueil